jeudi 5 novembre 2009

Hunhans

Hunhans n.m.pl. 365 jours depuis le début

Lorsqu'un évènement s'est produit il y a cent ans, on fête son centenaire. Lorsqu'un évènement s'est produit dix fois plus récemment, on fête ses dix ans. Lorsqu'un évènement s'est produit il y a deux ans, on fête... ses deux ans. Lorsqu'un évènement s'est produit il y a 365 jours, on fête son premier anniversaire. Ou ses hunhans. Hier par exemple, les journalistes n'ont pas manqué de célébrer les hunhans de l'élection de Barack Obama. Ils auraient pu parler du premier anniversaire de l'évènement, mais non, ils ont bien parlé de ses hunhans. Ses un an, ça ne fonctionne pas, parce qu'après ses il faudrait que an soit au pluriel, ses un ans non plus, parce que s'il n'y en a qu'un, il n'y a aucune raison de mettre an au pluriel, son un an ça ferait bizarre, donc il s'agit bien des hunhans qu'il convient de fêter.

On notera qu'un mot qu'existe pas (et qu'on utilise quand même) construit sur le même principe est tombé en désuétude. Il n'était pas rare au siècle dernier d'entendre quelqu'un avec qui l'on était en légère situation de dette réclamer ses hunfrans. Ce mot qu'existe pas a été supplanté par huneuros, preuve s'il en fallait de l'augmentation du coût de la vie.

2 commentaires:

  1. Ce qui est d'autant plus étrange pour un anniversaire sensé se rapporter au 20 janvier...

    RépondreSupprimer
  2. http://nice-weekend.com/la-promenade-du-paillon-a-nice-fete-ses-1-an/

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget