dimanche 18 juillet 2010

Maline

Maline adj. f. qui aurait éventuellement pu inventer le fil à couper le beurre

Il y a tellement de gens qui utilisent le mot maline qu'on aurait tendance à croire qu'il s'agit bien d'un mot qu'existe et qu'il s'écrit et se prononce bien ainsi. Alors que non, le mot qu'existe c'est maligne, qui se prononce bien avec un gnieu, comme dans bénigne. Lorsqu'ils sont pris en défaut pour utiliser quand même ce mot qu'existe pas, certains petits malins n'hésitent pas à affirmer sans vergogne et sans trembler du menton qu'en fait si, les deux existeraient, et que l'un des deux (au choix selon l'inspiration) serait le féminin de malin dans le sens d'astucieux ou roublard tandis que l'autre serait celui de malin dans le sens de nocif ou diabolique. Dit sur un ton bien péremptoire, l'explication peut effectivement produire un bel effet et abuser l'interlocuteur, mais le procédé est honteux.
Une erreur est survenue dans ce gadget