mercredi 11 novembre 2009

Gougueuliser

v. tr - angl. Google 1998.

I 1. vx Chercher des informations sur quelqu'un (ou sur quelque chose), en écrivant son nom sur la barre de navigation du moteur de recherche Google.
Notons d'abord que la société Google semble avoir un tel monopole qu'on utilise le même verbe lorsqu'on fait une recherche sur d'autres moteurs. Par exemple, le verbe "yahooïser" n'existe pas, et on ne l'utilise pas.
Notons ensuite que le verbe s'applique plutôt à la recherche de personnes que de choses. "Elle m'a gougueulisé". Par suite, le verbe peut aussi signifier "espionner", "fouiner" pour tirer le maximum d'informations sur la vie de quelqu'un et son intimité même. L'apparition d'Internet et des réseaux sociaux a ainsi conduit les individus à révéler, de leur propre initiative, nombre d'informations personnelles les concernant, tout en s'insurgeant contre le fichage informatique de type EDVIGE, ce qui n'est pas très cohérent! Cependant, ce premier sens du verbe gougueuliser tend déjà à se perdre, alors qu'on rappellera 1) qu'il n'existe même pas encore dans le dictionnaire, 2) qu'il date, au mieux de 1998! Ainsi, c'est le sens dérivé et second qui tend à s'imposer.

2. DER Evaluer la célébrité de quelqu'un, en écrivant son nom sur la barre de navigation du moteur de recherche Google, pour voir quel est le nombre de pages relatives à cette personne. Plus y a de pages, plus elle est connue.

II SE GOUGUEULISER v. Pron. 1. PSYCHAN. Evaluer sa propre célébrité, en écrivant son nom sur la barre de navigation du moteur de recherche Google, pour voir quel est le nombre de pages relatives à soi-même. L'apparition combinée d'Internet et de la télé-réalité a conduit peu à peu les individus à faire reposer le sentiment de leur propre existence sur la connaissance, par les autres et le plus grand nombre, de tout ce qu'ils sont et de tout ce qu'ils font. Par suite, "se gougueuliser" devient une démarche assez commune, qui débouche bien souvent sur les listes de ses amis facebook. En même temps, il est inutile de se plaindre au sujet de l'espionnage informatique, quand on donne le fer pour se faire battre.

2. Chercher à se connaître soi-même...

CONTR.
être quelqu'un, exister par soi-même.

2 commentaires:

  1. pfff... j'avais aussi prévu de le faire, celui-là... bon, bah un de moins dans la liste, alors...

    RépondreSupprimer
  2. A noter que transformer un nom de société en verbe est une spécificité anglo-saxonne qui n'arrive que tardivement chez nous.
    Malgré leur monopole antérieur, je n'ai jamais pageblanchisé quelqu'un. Pas plus que je ne nesquikisait mes petits-déjeuners.

    Et félicitations pour ce blog intéressant.

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget