mardi 12 janvier 2010

Inhomogénéité

Inhomogénéité n.f. hétérogénéité politiquement correcte

Contrairement à ce qui est communément admis, le contraire d'hétéro n'est pas gay-lesbien-trans-bi, mais bien homo. Suivant un principe de réciprocité aisément accessible aux multitudes, le contraire d'homo n'est donc pas inhomo mais bien hétéro. Par suite, il est évident que le contraire d'homogénéité n'est guère inhomogénéité (quasiment 40 000 occurrences sur google) mais bien hétérogénéité. Suivant le principe de réciprocité cité ci-dessus (si, si), le contraire d'hétérogénéité demeure homogénéité, et non point quelque ahétérogénéité ou autre fantaisie aussi inutile qu'inadmissible.

L'on se peut demander pourquoi diable l'inhomogénéité qu'existe pas est quand même utilisée. En effet, l'inhomogénéité est tout de même un mot savant plein de nombreuses syllabes, et il est évident que ceux qui l'utilisent sont loin d'être les mêmes que ceux qui croivent qu'ils soyent, ce dont on peut déduire qu'il est fort probable qu'ils connaissent parfaitement le mot hétérogénéité. Peut-être pour ne pas vexer, ou pour sauver les apparences... Il semble en effet que l'on parle essentiellement d'inhomogénéité lorsque l'on constate, amèrement, l'absence d'une homogénéité qui était attendue (donc une hétérogénéité). Cette néologisation viserait donc à atténuer un constat d'échec, en faisant passer une hétérogénéité patente pour une simple homogénéité imparfaite (qui, rappelons-le, n'est rien d'autre qu'une hétérogénéité, car, abstraction faite de l'échelle d'observation, l'homogénéité est ou n'est pas, point barre, pas de quoi en faire un monologue avec le crâne de Yorick). L'inhomogénéité serait donc une hétérogénéité light, ou du moins politiquement correcte. Fi, de grâce, ne nous laissons point abuser par ce type de nuances illusoires et artificielles !

7 commentaires:

  1. Aucun rapport avec la Bretagne alors ?
    Je suis déçu, déçu...

    RépondreSupprimer
  2. Aucun rapport avec la Bretagne en effet, étant donné que la vraie Imogène n'est pas Bretonne mais bien Ecossaise.

    RépondreSupprimer
  3. salut les intellaux !

    excellente la couve avec la tête de gilles-
    bise

    f

    RépondreSupprimer
  4. J'arrive un peu tard (du 14 juillet) mais il me semble qu'on dit "je suis hétérosexuel" alors qu'on devrait dire "je suis allé au sexuel". Maintenant, si certains veulent absolument s'entêter à dire "je suis inhomosexuel et je suis allé aux Seychelles", grand bien leur fasse, mais on ne m'enlèvera pas de l'idée que ça complique les choses.

    Je dis ça, je dis rien.

    RépondreSupprimer
  5. Euh... juste histoire que je ne me prenne pas la tête à fouiller dans les archives... le coup des Seychelles, ça vient de Desproges ou bien ?

    RépondreSupprimer
  6. Tout à fait, cher monsieur, vous avez gagné un paquet de lessive.

    RépondreSupprimer
  7. Pourtant lorsqu'une variation est marquée, il vaut mieux parler d'inhomogénéité que d'hétérogénéité... terme peut être technique mais référencé dans le grand dictionnaire terminologique...

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget