dimanche 28 février 2010

Capillotracter

Capillotracter v. tr. établir des raisonnements reposant sur des corrélations abacadabrantesques

Le verbe capillotracter n'est, à ma grande surprise, pas encore reconnu par Robert. Profitons-en. N'en déplaise aux amateurs de fakirisme, le capillotractage ne consiste pas à soulever des charges lourdes à la seule force de son cuir chevelu, par l'intermédiaire de ses cheveux noués en tresse et affublés d'un croc de boucher ou de tout autre ustensile destiné à l'accrochage de la charge susdite, activité fort louable au demeurant, même si l'on n'en distingue que faiblement l'intérêt. On dit d'un raisonnement qu'il est capillotracté, c'est-à-dire tiré par les cheveux, lorsqu'il repose sur des analogies douteuses ou des corrélations discutables. Ainsi, à n'en pas douter, le raisonnement qui avait conduit certain député à proposer l'exemption de la taxe carbone pour les nains était-il manifestement capillotracté. Tellement que je n'en dors toujours pas la nuit à force de chercher la logique implacable qui avait pu conduire à cette proposition, qui fut en son temps adoptée en première lecture à l'assemblée, faut-il le rappeler.

Il convient de noter que la racine des cheveux a par ailleurs donné naissance à un autre mot qu'existe pas (et qu'on utilise quand même, mais moins), le savoureux tétracapillisécateur qui désigne un coupeur de cheveux en quatre. Le capilliculteur, en revanche, est, et on peut le regretter, reconnu par Robert, qui n'indique pas cependant si la paternité en revient ou non à Pierre Desproges.

2 commentaires:

  1. S'il n'est pas interdit de rapprocher le "tetracapillisecateur "de" l'entomosodomite ", "le capilliculteur" me réjouit autant que le surprenant et emphatique " prothésiste ongulaire " trouvé un jour à la rubrique profession d'une déclaration de grossesse

    RépondreSupprimer
  2. Ouh là, ça fait beaucoup de mots multisyllabiques, tout ça. A ne pas lire quand on souffre, comme c'est souvent le cas un lundi matin, d'un syndrome céphalorectal.

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget